jeudi 4 avril 2013

[Compte-rendu] Atelier Performance Acti "Les blogueurs, comment raisonnent-ils ? Que peuvent-ils m’apporter ?"



          Aujourd’hui dans le siège de la SNCF se tenait le deuxième Atelier Performance organisé par l’agence Acti : « Les blogueurs, comment raisonnent-ils ? Que peuvent-ils m’apporter ? ».
Il était animé par Christophe Ramel (http://www.kriisiis.fr/ @Kriisiis), Julie Adore (http://julieadore.blogspot.fr/ @Julie_adore), et Flavien Chantrel (http://www.blogdumoderateur.com/ @BlogModerateur).
Nous avons tous déploré l’absence de Capucine Piot (http://babillages.net/ @CapucinePiot), absente pour raison professionnelle qui nous aurait apporté un côté « beauté » bien enviable.

L’Atelier Performance deuxième du nom proposait un catalogue non exhaustif des actions existantes entre marques et blogueurs et les bonnes pratiques à appliquer pour ce genre de relation.
Dans cet article, nous allons tenter de résumer au mieux le live-tweet de ce matin afin de ressortir les points les plus importants de cette matinée.

I. Commençons par un aperçu de la situation actuelle :

S’il y a quelques années, les journalistes rassemblaient l’essentiel du pouvoir d’influence, ces dernières années avec la démocratisation du web participatif, cette assertion n’est plus vraie.
Les blogueurs sont depuis quelques années la cible de nombreuses marques pour se faire le relai des campagnes de communication de ces dernières. Le journaliste a perdu depuis le monopole de l’influence au profit d’individus « lambda » que le consommateur a tendance à considérer comme « plus proches » de la réalité.
Car en effet, 30% des acheteurs sondés pour l’occasion auraient avoué avoir été influencés par des informations récoltées sur des blogs. De plus, la blogosphère française et internationale ne s’est jamais aussi bien portée. Si la tendance est au microblogging avec l’apparition de structures comme Tumblr.

Le canal de communication existe donc bel et bien, mais comment entreprendre des relations avec ces blogueurs et surtout, comment entreprendre de bonnes relations ?
C’est ce que cet atelier nous propose de découvrir.

II. Les bonnes pratiques à mettre en place :

Si quelques de nombreux conseils ont été donnés, certains ressortent quand même du lot :
-                              Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’un blogueur n’est pas un journaliste. Certains blogueurs reçoivent plus de 200 communiqués par jour, un rythme impossible à tenir quand la plupart des blogueurs font cela à titre personnel, une activité déjà chronophage qui s’ajoute parfois à une activité professionnelle. Le discours doit être adapté. « Je ne suis pas journaliste » nous rappelle Julie.
-                              Malgré tout, n’oubliez pas d’être professionnel dans votre approche. Ne vous lancez pas dans des listes de diffusion : les blogueurs ne sont pas nés de la dernière pluie. N’oubliez pas les pièces jointes, respectez la nétiquette, soignez votre accroche et surtout : personnalisez vos mails, prouvez un vrai intérêt pour le blog et pas pour l’audience qu’il apporte.
-                              Ciblez les bons blogueurs : poste t-il régulièrement, sa cible est-elle la même que la mienne… La ligne éditoriale doit être respectée – et sera respectée – pour que le message fasse son effet. Un article sur de l’équipement sportif dans un blog high-tech aura peu de chance de toucher sa cible. N’oubliez pas de vérifier si le blogueur a déjà travaillé par le passé avec des marques. En effet, certains blogueurs n’auront jamais de relations professionnelles dans le cadre de leur blog.
-                              Faites parvenir les bonnes informations et les bons moyens d’accrocher le blogueur. Une infographie bien réalisée offre au blogueur un article intéressant, rapide et facile à comprendre pour le lecteur. Une dotation à travers un test produit ou un concours apporte un intérêt pour le blogueur et pour son public. Offrir à son lectorat la possibilité de gagner un produit apporte au blogueur un moyen de remercier ses lecteurs.
-                              Familiarisez-vous avec les méthodes de contacts et de partage du blogueur : trouvez son prénom, analysez son activité sur les différents réseaux, préfère t-il un contact mail ou Twitter… Un bon message est un message placé au bon endroit.
-                              Soyez transparent, le blogueur n’est pas dupe et sait que le contact est effectué pour une raison ! L’honnêteté reste la meilleure réponse possible.
-                              Enfin, privilégiez les contacts sur le long-terme. Une relation de confiance prend du temps. Plutôt que de favoriser des opérations « one-shot », travaillez vos relations mois après mois, année après année.


L’atelier actiblog s’est donc terminé par une session questions / réponses où certains points intéressants ont été abordés. Voici donc un résumé de cette session :


III. La FAQ Actiblog :

- La question des intermédiaires : les blogueurs présents, conscients que la prise de contact est une affaire parfois difficile, semblent comprendre cette utilisation d’intermédiaires.
- La pub : « Quand je vois trop de pub sur un blog, j’ai du mal à croire ce qui est dit dans les articles » nous dit Julie. Confirmé par Flavien Chantrel : « l’encart est directement identifié comme de la pub ».
- Les billets rémunérés : Question de volume nous dit-on, mais le lecteur n’est pas dupe. Cependant, les blogueurs semblent plus friands des dotations produits : payez donc en nature.
- Comment trouver les blogueurs : Je me dois d’être chauvin ! En utilisant InfluencePanel bien sûr. Cependant c’est la recherche Google qui reste devant pour le moment. Même si certains outils spécialisés se développent dernièrement (nous en sommes la preuve).

Conclusion :

Je donnerai simplement le mot de la fin à Julie Adore : « On crée un blog par passion, pas pour profiter des marques », cela doit bien rester en tête de chacun lorsque l’on souhaite entamer une relation entre blogueur et marque et penser à l’individu avant de penser à l’opportunité.






InfluencePanel.com
Emeric Fouqué


Influencepanel est un outil de statistiques sur YouTube, Dailymotion, Facebook, Twitter et les données Web  qui permet d’avoir les informations par secteur de l’influence de 400.000 marques, personnalités et média sur les réseaux sociaux. Pour plus d’informations et tester l’outil gratuitement : www.influencepanel.com

InfluencePanel est un outil propriétaire d’Influence4You, la régie des Influenceurs Jeu-vidéo, High-Tech, Beauté et Mode.
N’hésitez pas à nous contacter pour toutes campagnes avec des Youtubeuses cosmétiques :                         +33 1.80.88.97.12

Aucun commentaire:

Publier un commentaire